La signalisation utilisée dans le SEF


2 parties :

  • Choix de la carte d’entame (à SA comme à l’atout)
  • Choix des signaux qui permettent de transmettre les informations :

⇒ Le pair-impair

           ⇒ L’Appel-Refus : indique l’intérêt porté à la couleur jouée (on continue ou pas) :

            ∗ Appel avec une grosse carte inutile, la carte jouée dénie la carte immédiatement supérieure (ex : A 9 8 3 2 (l’appel avec le 8 dénierait le 9)).

– Si on fournit un honneur, on promet l’honneur immédiatement inférieur. Sur l’entame de l’As par exemple : 

– Avec RD973, je fournis le 9 (V troisième au mort)
– Avec DV52, je fournis la D
– Avec RDV3, je fournis le R

∗ Refus avec une petite carte. Le signal appel-refus ne se fait pas sur une couleur jouée par l’adversaire.

⇒ Les Appels de préférence : servent à marquer un intérêt pour une couleur différente de celle jouée.

  • Une grosse carte (6 à 10) exprime un intérêt pour la plus chère des couleurs restantes
  • une petite carte (2 à 5) pour la moins chère des couleurs restantes.
  • Quand il est évident que le partenaire a le choix, une carte intermédiaire (5 à 7) peut être considérée comme neutre (pas d’appel).
    Exemples
    • L’atout est ♠ et j’ai à  : A 10 9 6 5 2
    Je joue A et mon partenaire ne fournit pas ; il va donc couper si j’en rejoue. Il faudrait ensuite qu’il me redonne la main, pour qu’il puisse couper à nouveau.
    – Si je joue le 2, je demande
    – Si je joue le 10, je demande
    – Si je joue le 6, pas d’appel
    • Atout ♠. Mon partenaire entame A et il y a un singleton  au mort. Il ne va pas rejouer . Avec un petit , je lui demande , avec un gros , je lui demande
    • A SA, l’adversaire joue  ; je laisse passer deux fois avant de prendre de l’As. Mon partenaire n’a plus de  et défausse par exemple du  (qui ne l’intéresse pas)
    – S’il joue un gros , il appelle à ♠
    – S’il joue un petit , il appelle à , la couleur restante la moins chère

C’est donc un appel indirect qui peut se faire avec la couleur jouée ou la couleur défaussée. Une petite carte (2 à 5) demande la couleur la moins chère, une grosse carte (6 à 10) la plus chère, une carte intermédiaire (5 à 7) peut être considérée comme neutre. Utilisé surtout en cours de jeu.