LE CONTRE D’APPEL

 

LE CONTRE D’APPEL

 

Le contre, abrégé de «je contre», est , dans la règle du bridge, une enchère punitive qui double les points et les levées d’un contrat réussi, et qui sanctionne sévèrement les contrats chutés.
Depuis longtemps, on s’est rendu compte que contrer ne servait à rien dans de très multiples circonstances. On a donc«récupéré» ces contre pour en faire des conventions.
L’étude des contre est un chapitre passionnant au bridge qui donne parfois lieu à d’importantes disputes : tel ou tel contre est-il punitif ou conventionnel ?
Généralités sur le «contre» d’appel direct :
  • Le contre d’appel sert à traiter certaines mains que l’on aurait ouvert, si l’on n’avait été devancé par un adversaire. Avec le jeu ci-dessous, on aurait ouvert d’1.

Mais que dire si l’adversaire ouvre devant vous d’1?

R D 7 5
A 9 4 2
7 2
A V 10

 

  • Attention: il s’agit ici du seul «contre» prononcé directement après l’ouverture adverse: Ex. :  1X.
    • Le «contre» après 2 «passe» (Ex.  :1– P – P – X) s’appelle le «contre de réveil»1.
  • Rappel: «Je contre» est en principe punitif. Cependant:
    • L’utilité d’un «contre» au niveau de 1 est douteuse, et exceptionnelle.
    • On a donc décidé d’utiliser ce «contre» pour une convention dite: «le contre d’appel».
  • Principe : Priorité à l’intervention directe sur le contre.
    • Les conditions d’emploi du «contre» d’appel:
      • ATTENTION: l’emploi du «CONTRE» est dangereux : le partenaire, obligé de répondre, peut avoir 0 point!
      • Il y a donc des conditions draconiennes pour son emploi.
  • On est aussi moins regardant si l’on possède des couleurs majeures.
    • Voir ci-dessus le minimum pour contrer 1.
  • Principe du «contre» (X) direct :
    • Indique au minimum la force d’une ouverture, sans intervention directe possible.
    • Demande à son partenaire de nommer n’importe quelle couleur (sauf celle de l’ouverture!):
    • Le partenaire ne peut pas se dérober au contre : il est obligé de répondre, même avec 0 point.
  • Principe: Contrez si vous supportez n’importe quelle réponse du partenaire!
    • La main ci-dessus  est une main idéale sur l’ouverture d’1 :
    • En effet, que le partenaire, sur votre X, vous dise 1, 1, ou 2, vous aurez le fit (pas les points!)
    • Bien sûr, on aura rarement justement une main justement 4441 après l’ouverture dans votre singleton:
    • On a donc assoupli les conditions d’emploi (attention,danger!): On est plus souple pour la distribution avec davantage de points.
  • Conditions générales pour le X :
    • 2 couleurs 4èmes et 1 couleur 3ème, avec toujours une majeure 4ème. Donc:
      • Sur ouverture mineure : 7 cartes en majeures au moins.
      • Sur ouverture majeure : l’autre majeure 4ème.
      • Jamais plus de 2 cartes dans la couleur d’ouverture (souvent oublié!
  • Pour contrer d’appel, toujours 7 cartes en majeures (sur ouverture mineure), ou l’autre majeure 4ème (sur ouverture majeure).
    • Toujours une courte (max. 2 cartes) dans la couleur d’ouverture.
  • Exceptions admises :
    • avec un 4-4 majeur, l’importance du fit majeur est telle qu’on admet 3 cartes dans l’ouverture mineure (donc 2 cartes dans l’autre mineure,                                                                  Ex : sur 1,   avec le jeu : AV85    RD73    R3    ♣  872 : X).
    • De même, à partir de 16H, avec 2 petites cartes dans l’ouverture, 1SA impossible faute d’arrêt. OK pour X avec 3 cartes seulement dans l’autre majeure.                                                                                       Ex : sur 1, avec le jeu :   AV4  84  AD72   AV102 : X.

 

Principes :

X avec 13 à 15H, conditions strictes;

X avec 16 à 18H, conditions assouplies;

X avec 19HL ou plus, on CONTRE toutes distributions.